Comprendre l’affacturage pour en tirer le maximum de profit

Une technique de financement au service des entreprises et tous les secteurs d’activité, l’affacturage représente de multiples avantages. Il faut uniquement qu’on ait une bonne connaissance sur cette technique si on veut en tirer le maximum de profit. A vrai dire, l’affacturage est une solution de crédit court terme visant à aider les sociétés à supprimer le décalage de trésorerie qu’elle subit entre le moment où elle facture ses clients et le moment où elle reçoit le règlement, entre 52 et 60 jours en moyenne. Grâce à l’affacturage, les firmes peuvent éviter les risques d’insolvabilité de ses clients. D’ailleurs, le factor peut lui fournir une garantie contre les impayés. D’un autre côté, l’affacturage peut aussi déléguer la gestion du recouvrement des factures clients de l’entreprise.

Le fonctionnement de l’affacturage

Lorsqu’une société veut contracter un affacturage, elle doit céder la propriété de ses créances à une société spécialisée pour obtenir en retour un financement sous 24 à 48 heures après réception des factures, une garantie irrévocable de paiement si jamais ses clients sont en défaillance financière, ainsi qu’une prise en charge de toutes sortes d’opérations de gestion du poste clients dont l’encaissement, l’imputation des règlements et le recouvrement. Chaque PME, PMI et TPE peuvent se faire aider par Factor Cash pour trouver la solution la mieux adaptée à ses besoins de financement, selon sa situation. En général, le factor analyse d’abord le fichier clients avant de lui accorder le financement. Cela lui permettra également de mesurer les risques et l’entreprise souhaitant contracter un affacturage doit lui fournir, pour chaque entreprise cliente, ses coordonnées, son numéro de Siret ainsi que le montant de l’encours de factures à lui confier.

Les rôles du factor

Le suivi et la gestion ainsi que le recouvrement des créances commerciales d’une entreprise qui décide de contracter un affacturage seront mis entre les mains du factor. Ce dernier s’occupera ainsi du suivi du paiement à l’échéance, les éventuelles relances, la gestion des demandes de prorogations éventuelles, la gestion des éventuels impayés et les recours contentieux au cas où cela s’avère être une nécessité. D’autres avantages sont également attribués à l’entreprise, mais cela dépend du contrat qu’elle aurait signé. En tout cas, il ne faut pas oublier que les sociétés d’affacturage proposent aussi une assurance-crédit à ses clients si ces derniers veulent se prémunir contre le risque d’insolvabilité de leur clientèle alors qu’ils n’ont pas besoin du service de financement des factures. Il faut uniquement bien se renseigner sur les avantages de cette assurance-crédit avant de signer le contrat.